Font Size

Cpanel
Vous êtes ici : Accueil News Sarkany vice-championne du monde
Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Sarkany vice-championne du monde

Après deux années de mise entre parenthèses de l'escalade, Muriel Sarkany est revenue par la grande porte

BRUXELLES Elle a décroché samedi le titre de vice-championne du monde. Après son titre mondial en 2003, Sarkany savoure pleinement son retour au plus haut niveau, depuis le mois de janvier, alors qu'il reste par ailleurs 4 étapes de Coupe du monde, dont la prochaine, ce week-end à Puurs.
"Pour moi, c'est un grand bonheur", a confié la Bruxelloise dimanche. "Ce fut long et intense, car nous avons toutes les deux, l'Autrichienne Angela Eiter (qui conserve son titre de championne du monde) et moi-même franchi toutes les voies. Je suis allée au bout, ce que je n'avais pu faire en 2003. Ce fut une compétition très longue. Il a fallu donc nous départager par une super finale, un peu avant minuit, alors que les qualifications avaient débuté le mardi, car pour cet évènement, le plus important de la saison d'escalade, 500 grimpeurs et grimpeuses sont là. Alors bien sûr, il y a toujours un regret de ne pas décrocher le titre, mais quand je vois d'où je viens, je suis très heureuse."

"J'ai repris la compétition en janvier avec une grosse envie et une grosse motivation. En plus, j'ai pris beaucoup de plaisir, ce que je n'avais plus autant avant mon interruption. Le championnat du monde, c'est le sommet de la saison. Tout le monde est à cran, il y a le stress à gérer, la difficulté physique. J'ai décidé en reprenant la compétition au plus haut niveau de ne plus me mettre autant de pression. Cela me réussit plutôt bien. C'est ainsi que je vois étape après étape, à la limite voie après voie, nous verrons bien. Mais il est clair que si cet hiver, j'ai en moi autant de motivation et d'enthousiasme, pourquoi ne pas encore continuer. Pour l'instant, il reste 4 étapes de Coupe du monde et je ne suis pas loin de l'Autrichienne."

Muriel Sarkany, 32 ans, occupe en effet la deuxième place au classement général de la Coupe du monde derrière Eiter alors que se profile l'étape de Puurs vendredi, samedi et dimanche. Il y aura ensuite le Japon, les 13 et 14 octobre, Valence (Fra) début novembre et la Slovénie à la mi-novembre.