Font Size

Cpanel
Vous êtes ici : Accueil News Le grimpeur maudit
Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Le grimpeur maudit

Claudio BarbierLe livre d’Anne Lauwaert, qui a déjà connu plusieurs éditions en Italien, vient d’être édité en Français !
Ce livre relate sa vie avec Claudio Barbier

 

 Présentation : Ce livre raconte la passion de l'auteur pour la montagne et comment, en 1976, elle a  rencontré l’alpiniste belge Claudio Barbier. Après sa mort, en 1977, ses parents et amis lui ont dévoilé, par bribes et morceaux, chacun à sa façon, les différents aspects de sa personnalité. Mais ce n’est qu’en 2010, avec les enquêtes sur les abus sexuels dans l’église, qu’apparurent les éléments qui pourraient répondre aux “pourquoi?”.
On connaissait déjà « les poètes maudits ». Par analogie Claudio se sent « le grimpeur maudit »... Il le dit avec ironie, mais avec toutes ses déceptions, il y a du vrai. D’ailleurs lui aussi “est incompris, rejette les valeurs de la société, se conduit de manière provocante, dangereuse, asociale et autodestructrice et il meurt jeune, avant que son génie ne soit reconnu à sa juste valeur...” (Wiki) Cependant, comme toujours, il s’y mêle beaucoup de second degré. Se hisser au rang des Lautréamont, Rimbaud, Baudelaire, Mallarmé, Keats, Poe ou autre “Pauvre Lelian”, c’est un fameux clin d’œil. Mais là aussi, il faut connaître les poètes pour comprendre le grimpeur...
Nous admirons l’activité des grands alpinistes, mais rarement connaissons-nous leurs motivations profondes.
Pourquoi Emilio Comici, qui peut-être était homosexuel et cela dans les années du fascisme, atteignait-il la volupté pendant qu’il franchissait en solitaire le vide et le surplomb?
Qu’a signifié pour Paul Preuss le fait d’avoir été, non seulement, un enfant maladif avec un syndrome poliomyélitique, mais aussi un juif pendant la période historique de l’affaire Dreyfus? Qu’a signifié pour Claudio Barbier le bulletin du 12 avril 1952 ?
Comme le disait Marino Stenico: “ Alpinisme... pourquoi ? ”


L'auteur : Anne M.G. Lauwaert est née en 1946 à Ninove en Flandre. Elle a passé une partie de son enfance au Congo Belge où son père (pédagogue) avait été envoyé par le gouvernement belge pour y créer une école destinée à former des enseignants autochtones, donc en contact direct avec la réalité locale. Elle a suivi le lycée latin-mathématiques à Bruxelles et obtenu le diplôme de kinésithérapeute à Tournai. Elle a beaucoup voyagé, notamment au Congo, au Pakistan et en Inde.

 

Tatamis – 103 rue Albert 1er 41 000 Blois

Tél : 09 54 30 20 40
Mobile : 06 71 12 16 50
Fax : 01 70 24 70 64

Titre : Le grimpeur maudit
Prix : 20 euros - 380 pages
TVA : 7%
ISBN / EAN : 978-2-917617-53-3 

Anna Lauwaert : 00 41 91 797 17 39