Font Size

Cpanel
Vous êtes ici : Accueil News Plantes protégées
Erreur
  • Échec du chargement des données du flux

Plantes protégées

CAB1

Le soleil est de retour après un long hiver et le besoin de retourner sur les falaises devient irrésistible.

Pour les plantes aussi, c’est le moment du réveil dans vos jardins, mais aussi sur vos rochers préférés. Ces plantes typiques des rochers n’ont que quelques semaines pour boucler leur cycle annuel de floraison, bientôt la chaleur et la sécheresse les renverront dans un état de sommeil. Cette période est donc cruciale pour leur survie, aidez-les, elles égaient les rochers de couleurs apaisantes et sont partie intégrante de votre terrain de jeu.

 

 

 

Certaines plantes sont de plus protégées par la loi et les détruire intentionnellement ou par inadvertance est interdit et punissable. Vous ne les connaissez peut-être pas ?

Elles ne sont pas tellement nombreuses dans nos rochers, en voici une en particulier qui fleurit actuellement et embellit notamment le bas des rochers à DAVE : le sisymbre d’Autriche dont la grandeur la rend particulièrement sensible au piétinement et à la « décapitation » par les cordes (surtout en rappelant la corde après une moulinette ou un rappel). Merci de les respecter, de ne pas les piétiner ni les arracher. Les grimpeurs ne sont pas les seuls à fréquenter les rochers, de nombreux naturalistes en parcourent le pied et répertorient les différentes plantes, ne croyez donc pas que personne n’est au courant …
La photo de gauche : au départ de la Merveilleuse, la photo de droite au pied du secteur Jet21

CAB1CAB2

Par contre faites attention à la chélidoine également nombreuse au pied des rochers, cette plante avec un suc jaune qui suinte quand on la casse et qui était utilisé pour brûler les poireaux (pas les légumes, mais les verrues J )
Si vous écrasez les feuilles avec vos doigts, prenez garde de ne pas ensuite vous frotter les yeux !

CAB3

Une journée de formation gratuite est organisée le samedi 25 mai à Pont-à-Lesse par Natagora en collaboration avec le CAB, le KBF et l’UBS. L’objectif est d’expliquer l’importance et la présence de la biodiversité sur les rochers et comment la respecter tout en grimpant. L’après-midi sera consacrée à la reconnaissance des différentes plantes des pelouses calcaires. Inscriptions avant le 3 mai ! Plus de renseignements dans Ardennes et Alpes du premier trimestre 2013 page 39 ou sur le site du CAB http://www.clubalpin.be/node/345