Font Size

Cpanel
Vous êtes ici : Accueil Récits Pierra Menta à Arêches-Beaufort.

Récits

Pierra Menta à Arêches-Beaufort.

Pierra MentaDeux militaires du centre d’entrainement de commandos de Marches Les Dames ont participé à la Pierra Menta. Probablement la course de ski alpinisme la plus dure et la plus relevée au monde. Mathieu Gerlache et Fabrice Etienne, deux sportifs très complets (jogging, trail, triathlon, raid, ski, alpinisme..) ont eut la chance de pouvoir relever ce défi très difficile.

Challenge grande course 2011-2012, coupe du monde de ski alpinisme longue distance.

La Pierra Menta est une épreuve mythique du ski alpinisme ; tous les champions rêvent de la remporter un jour. Les 50 meilleures équipes mondiales sont présentes à la compétition.

L’épreuve se déroule sur 4 jours pour un total de +/- 10000m de dénivelé positif et négatif et environ 140 km de distance réelle. 17 nations sont présentes à cette édition avec en majorité des délégations de pays de montagne (France, Italie, Espagne, Suisse,…)

La météo a été très bonne, ce qui a donné une édition complète de challenge de ski alpinisme. Pendant l’épreuve, pas moins de 15 changements par jour avec des montées à l’aide de peaux de phoque accrochées à la semelle des skis, des passages à pied sur des arêtes rocheuses ou enneigées et des montées de couloirs de neige à l’aide de crampons ( les skis accrochés au sac à dos). Les descentes à ski très techniques souvent dans des couloirs à plus de 40°.

Pour nous 4 énormes difficultés à surmonter :

-       Les inscriptions : il faut rentrer un dossier avec des références de résultats au niveau mondial ; heureusement, pour nous belge, le comité d’organisation a été un peu plus tolérant. Plus de 200 équipes ont été refusées, un maximum de 190 équipes étant accepté.

-       La préparation à la course : pour avoir une chance de terminer l’épreuve, il faut compter au minimum 50 000m de dénivelé de préparation. Ce qui correspond à +/-8 semaine d’entrainement spécifique en montagne à l’étranger (France, Autriche, Suisse,..). Les champions font +/-300 000m de dénivelé par an.

-       Les délais horaires lors de l’épreuve : Les délais d’arrivée sont basés sur le temps d’arrivée de la 1ère équipe. Les champions vont toujours de plus en plus vite, ils combattent pour quelques secondes tous les jours.

-       L’investissement en équipement spécifique : le matériel a tellement évolué ces dernières années qu’il nous a fallu investir +/-2500€ chacun pour du matériel adapté à la compétition au niveau mondial (ski carbone, bottines carbones, combinaison ski alpinisme, matériel technique ultra léger,…).

Nous avons pu terminer l’épreuve en 157ème positions sur un total de 204 équipes au départ. Plus de 30 équipes ont abandonnés ou été mises hors délais.

Pour nous terminer tous les jours avec environ 30 minutes d’avance sur les délais horaires était une énorme satisfaction ; au vu du combat pour les 1ers places tout au long de l’épreuve et la vitesse d’évolution des champions.

Les italiens ont remportés de grandes victoires en catégories hommes et femmes et avec des participants sur tous les podiums.

Pour nous, prochains rendez-vous, le championnat de Belgique de ski alpinisme à Chamonix le 31 mars 2012 et la mythique patrouille des glaciers, fin avril 2012.