Font Size

Cpanel
Vous êtes ici : Accueil Récits Atteindre le premier clou :

Récits

Atteindre le premier clou :

Et pourtant ! Une prise vaguement inversée à laquelle j’aurais donné le bon Dieu sans confession a la mauvaise idée de se désolidariser du rocher. Surpris et déséquilibré, me voilà qui pars en arrière en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. La loi de Newton est dure, mais c’est la loi : je reprends brutalement contact avec le sol deux mètres plus bas. Pas de chance, le sol est en pente à cet endroit et sa surface est très accidentée… Une douleur vive doublée d’un craquement très suspect me donnent assez vite à penser que l’hypothèse de la simple entorse a au moins un point commun avec mon pied gauche : elle ne tient pas la route !
Me voilà réduit à redescendre clopin-clopant au parking, aidé par mes camarades d’infortune (un grand merci, au passage, à ces derniers et toutes mes excuses encore pour leur avoir un peu gâché la journée !), avant de me faire reconduire au logis et de poursuivre par une visite aux urgences. Bilan : pied salement abîmé, fracture multi fragmentaire (astragale, apparemment) et vraisemblablement deux mois de repos forcé avant les inévitables séances de kiné et dans l’espoir que tout se ressoude bien.

Conclusion :
Le bête accident dans toute sa splendeur (à supposer qu’il y en ait d’autres), qui aurait tout aussi bien pu survenir en repeignant mon cabanon de jardin…
La probabilité de chuter  1) avant le premier point d’assurance, 2) parce qu’une prise vous reste dans la main, 3) pour retomber sur un sol incliné et accidenté, n’est pas phénoménalement élevée… Elle n’est pas nulle pour autant, qu’on se le dise ! Ce Murphy est décidément un sale type…

Cela dit, bonne grimpe à tous ! (Et au plaisir de vous retrouver dans quelques mois, j’espère).

Patrick GODEFROID