Font Size

Cpanel
Vous êtes ici : Accueil Téléchargement Horizon Vertical
Haut

Horizon Vertical

 

Bulletin périodique trimestriel du
Club Alpin Belge Namur-Luxembourg A.S.B.L.

Le Limbourgeois Paul Hegge a atteint, le 21 juillet, le sommet de la montagne K2. L’alpiniste de 51 ans est le premier Belge à avoir gravi la cime de la deuxième plus haute montagne du monde, qui se dresse à 8.611 mètres d’altitude.

Je rêve, assise face aux 4000 du fond de vallée et il est bon de garder dans son cœur « des cimes que seul notre esprit s’autorise à arpenter et qui continuent de fleurir en nous, exhalant leur parfum de mystère … » (Stéphanie Bodet)

Comment t’expliquer, mon amie, que lorsque la vie devient trop douce chez nous, il faut s’en extraire et éprouver ces sensations qui te sont familières, le froid et la fatigue ? Stéphanie Bodet- A la verticale de soi.

Petit ou grand, tout voyage commence par la pensée. Préparer un itinéraire de randonnée,   compulser des cartes et des topos, vérifier son matériel ou réserver des nuitées en refuge sont autant de promesses d’aventures et de moments partagés, parfois loin de notre zone de confort. Plus que de simples préparatifs, ils sont la perspective de s’élever, de respirer et de redécouvrir des espaces grandioses. Comme si le premier bénéfice de la montagne était ce besoin irrésistible d’y retourner….

Premier édito de cette année 2018: merveilleuse année à tous, accompagnée de belles sorties et bienvenue aux nouveaux membres ! Nous remercions Jean François Delvigne qui a assuré avec brio la présidence de notre Club, bonne suite JF ! Un bel hiver cette année, que de neige ! Elle réalise le bonheur des randonneurs à ski et autres sportifs de la poudreuse … La neige s’amoncelle, quelques villages isolés en fond de vallée vivent au ralenti attendant l’ouverture des routes, le silence ouaté est régulièrement perturbé par le déferlement des vagues neigeuses qui tracent leur chemin à toute vitesse et ensuite revient le calme absolu … soyez prudents et profitez bien de ce bonheur d’hiver !

« La montagne offre à l'homme tout ce que la société moderne oublie de lui donner »
Le dernier numéro d’HV clôture l’année avec les premières neiges qui couvrent déjà les paysages montagneux.
On apprécie la douceur des randonnées sur cette couverture blanche qui rend la montagne encore plus silencieuse.
Un troupeau de chamois passe devant moi, douze ou plus et bientôt, plus que leur trace dans la neige. Je prends plaisir à la suivre, très vite elle s’estompe et je retrouve la blancheur éclatante sous le soleil.
Je m’enfonce dans la poudreuse fraîche, je me suis laissée prendre par cette première neige, au loin un randonneur à ski monte gentiment et me laisse songeuse...

Souvent une ascension est née d'un rêve, d'une exaltation, d'un désir spontané, parfois irraisonné : un joli nom, une forme, une histoire, un souvenir et nous voilà à l'ancre d'un sommet ; mais vient le temps où il doit devenir un calcul, le rapport précis entre le but et les moyens de l'alpiniste ; de ce rapport découle la décision. L'alpiniste doit toujours se rappeler cette formule, déplaisante à énoncer dans sa sécheresse, mais capitale, car elle conditionne le départ. En cet instant, plus de charme dans ce monde enchanté, plus de poésie dans cet univers ; d'un froid calcul dépendent la vie de l'alpiniste et celle de ses compagnons. Mais qu'il est beau ce dialogue intime entre l'homme et les forces de la nature !
(La montagne est mon domaine. Gaston Rébuffat)

 

Je me permets une pensée sincère et émue pour Ueli Steck, parti trop vite dans l’Himalaya ce 30 avril 2017.

Lors de son passage en Belgique, au mois de novembre 2016, il nous expliquait

son projet d’ascension avec gourmandise et humilité : enchaîner en 48 heures, sans oxygène, l’Everest et le Lhotse.

Cette fois Ueli ne rentrera plus à la maison, son expression favorite au retour d’une ascension, je lui souhaite la bienvenue dans sa nouvelle demeure.

L’alpinisme: le goût de l’aventure, du dépassement de soi, du risque ?

Quelques mots de Ueli repris dans le film « On ne marche qu’une fois sur la lune »:

« L’alpinisme, c’est toujours une progression ... tu commences avec quelque chose ... après tu regardes ailleurs ... cela te donne des rêves ... cela crée des idées.. et puis tu fais ... un moment ça t’arrive et c’est possible, c’est comme ça dans la vie, ça bouge ! »

Le goût de la performance nous atteint tous certainement un moment, mais le goût du beau domine, j’en suis convaincue.
La beauté de cette nature souveraine qui nous entoure et nous subjugue que ce soit sur les voies, les sommets et les balades. Ici, ailleurs, au loin, l’œil toujours attentif aux paysages à travers toutes les saisons.

Cette réflexion me ramène vers l’ambiance du club, une franche camaraderie partagée en toutes occasions, avec une passion commune: l’attrait de la nature au travers de toutes les activités.

Et celles-ci sont multiples au sein du CAB : balades hebdomadaires joliment menées, séances de grimpes sur nos rochers, via ferrata, stage de grimpe du 15 août, stages en Oisans, séjours de grimpe et balade en France et ailleurs, et tout cela toute l’année !

Petit rappel à tous et aux nouveaux à qui nous souhaitons la bienvenue: en plus de cette revue, les infos se trouvent aussi sur le site du CAB www.cabnamlux.be et sur la page FB du Club alpin Namur-Luxembourg.

« Jamais la nature ne nous trompe, c'est toujours nous qui nous trompons ». (Jean-Jacques Rousseau, Emile ou De l’éducation, 1762)

Alors bonnes virées à tous et ... Prudence ! Marie-Anne Marchal 

Des explications simples – attraits esthétiques, plaisir physique, perversion, goût du risque, vanité – aucune ne réussit à elle seule à rendre compte de l’attirance qu’une poignée d’individus ressentent pour les plus hauts sommets. Anne-Laure Boch, L’euphorie des cimes.

Ce premier numéro de 2017 est bouclé dans une ambiance printanière. La nature qui s’éveille suscite l’envie d’horizons plus escarpés. Et cela tombe bien puisque, comme chaque année, le rassemblement du Club aura lieu la deuxième semaine d’avril à Cassis. Une occasion de retrouver rochers et chemins des Calanques.

Et pour ceux qui pensent déjà aux mois de juillet et août, le programme 2017 des stages d’été en Oisans est sorti. Rassemblement, autonomie en haute montagne, perfectionnement, randonnées ou stages granit, il y en a pour tous et dans un cadre magique. S’ils renforcent l’autonomie en montagne tout en perfectionnant les techniques de progression et de sécurité, les stages permettent aussi de retrouver ces moments propres à la montagne. Du départ à la frontale dans le petit jour glacial à l’euphorie d’être en haut, en passant par les inévitables moments de doute ou de fatigue, c’est aussi la confrontation avec soi et avec une nature encore sauvage qu’on vient y rechercher.

Les émotions fortes seront également au rendez-vous avec la projection du film « La cour des grands» avec Stéphane Hanssens, le 22/04 à la salle BeBloc. Un film passionnant sur la préparation mentale et sportive des grimpeurs de haut niveau sur fond de falaises catalanes.

Au rayon des récits, ce numéro vous emmènera faire du ski de rando avec les membres du groupe Neige et Montagnes et vous transportera dans la Cordillère royale et ses montagnes majestueuses avec la deuxième partie de l’article consacré au voyage en Bolivie effectué par quelques-uns d’entre-nous.

Vous verrez aussi que malgré une météo parfois morose et des chemins très boueux, les sorties randonnées de cet hiver ont eu beaucoup de succès. D’Olloy à Trois-Ponts, avec un détour par Thuin ou Falmagne, ce sont de superbes régions qui ont été parcourues par des itinéraires inédits comprenant de beaux dénivelés. C’est l’occasion de remercier les membres qui s’investissent pour préparer des randonnées hors des sentiers battus.

Nous vous souhaitons de belles aventures sur les voies et les sentiers. Bonne lecture ! Véronique Binet 

Lu dans le ‘Dauphiné Libéré’ de ce 15 novembre 2016 :
"Les skieurs de rando font les premières traces "; "Deux pistes ouvrent ce week-end aux Grands-Montets"; "Les 7 Laux annoncent une ouverture... partielle et ponctuelle". C’est sûr, la saison d’hiver est partie sur les chapeaux de roue.
Vous trouverez, dans ces lignes et sur notre site, les activités proposées par le groupe Neige et Montagne ainsi que les différents stages d’hiver proposés par notre guide Quentin Delavignette.

Notre stage annuel de découverte de l’escalade s’est déroulé les 13, 14 et 15 août derniers dans les massifs rocheux de Dave, Beez et Freyr.
Coordonné par Joe Dewez aidé de Christiane Verdeur, Fabienne Wathelet et Jacques Ciparisse, et encadré par des moniteurs et premiers de cordée, tous bénévoles selon les traditions bien ancrées dans notre Club, il a rassemblé
20 stagiaires de tous âges.
Pour certains, il s’agissait d’une (re)découverte, d’autres ont pu se perfectionner, certains ont même souhaité s’initier aux techniques de
premiers de cordée. La météo cette année nous fut clémente et le programme put être suivi pendant les trois journées. Un verre de l’amitié offert par le Club à Freyr a clôturé ce stage 2016

Bonjour,

A tous les membres,
A tous ceux qui doivent encore renouveler leur cotisation,
A tous les indécis,
A ceux qui pourraient devenir "nouveaux" membres,
L'été approche, les activités d'escalade, les projets de vacances en montagne se précisent lentement mais sûrement.
Etes-vous en règle de cotisation?
Si ce n'est pas le cas, pensez à le faire maintenant. Ce n'est pas la veille du départ qu'il faut se réveiller et appeler au secours pour obtenir votre carte de membre pour le lendemain.
En effet, le traitement de votre (ré)affiliation nécessite quelques jours entre le paiement et l'envoi de votre carte (si votre secrétaire dévouée ne s'octroie pas quelques jours de vacances juste à cette période !).
Rappelons que "se faire membre" ne permet pas seulement d'obtenir une réduction dans certains refuges (réciprocité UIAA) et ainsi de récupérer sa "mise" mais de jouir d'une couverture d'assurance, de participer à toutes nos activités ainsi que celles des autres clubs de la fédération et surtout de faire partie de la grande famille que constitue notre club.
Alors il est temps d'y penser... de payer le montant de la cotisation sur notre compte et de fournir un certificat médical le cas échéant (une année sur deux).
N'oubliez pas non plus que, si vous nous faites parvenir le document ad hoc, votre mutuelle intervient pour un montant de 30 à 50 € par affiliation.
Bonne poursuite de vos activités et bonnes vacances.
Agnès Renard
Secrétaire

C’est reparti ! Voici donc le premier numéro de votre revue Horizon Vertical en 2016, le 300ème déjà ! Horizon Vertical a en effet succédé à la revue Namur-Infos qui était elle-même l’héritière du bulletin périodique Namur Informations de la Section Namur-Luxembourg du Club Alpin Belge...

2016 : une année qui a commencé sur les chapeaux de roue, riche déjà d’activités diverses. 

J’aurais aimé terminer cette année avec de bonnes et joyeuses nouvelles,
mais comment ne pas s’indigner devant toute l'horreur qui s’est passée à Paris ce vendredi 13 novembre ? Il n’y a pas de mots assez forts pour dénoncer les attentats de Paris, que l’on soit croyant ou non. Mais la vie doit continuer, les années se suivent et se ressemblent avec toujours les mêmes préoccupations, les mêmes joies, les mêmes ennuis, les mêmes projets, les mêmes bonnes résolutions et parfois ses déceptions. 2015 se termine, vive 2016 !

Voici déjà la rentrée pour bon nombre d’entre nous. Si l'année dernière, à la même époque, je me plaignais du temps exécrable que nous avions eu durant les mois de juillet et d’août, c'est loin d'être le cas cette année, le thermomètre flirtant régulièrement avec les 30 degrés. En effet, ce mois de juillet a souffert d'une température bien trop élevée, ce qui rendait les courses de neige en montagne très risquées et dangereuses. Le nombre d'accidents sur la route du Mont-Blanc durant le premier mois des vacances en est la preuve. Le réchauffement climatique est bien là et n'est pas près de s'arrêter.

Que pouvons-nous y faire? Je termine très souvent mes messages par la phrase: "La terre ne nous appartient pas. Nous l'avons juste empruntée à nos enfants". Cette citation, trouvée sur internet*, je l'aime beaucoup. 

........

l y a deux définitions que j’apprécie tout particulièrement concernant notre Club, notre sport. Ces définitions sont tirées du site http://fr.wikipedia.org/
"L'amateur se livre à une activité en dehors de son cadre professionnel, généralement

sans rémunération, dont la motivation ressort essentiellement de la passion. Répondant en partie à des prescriptions et des désirs mimétiques, les pratiques amateurs supposent également un engagement personnel que ne considère pas toujours une sociologie déterministe. (1)"
"Le bénévolat est une activité non rétribuée et librement choisie qui s’exerce en général au sein d’une institution sans but lucratif (ISBL) : association, ONG, syndicat ou structure publique. Celui ou celle qui s’adonne au bénévolat est appelé « bénévole ». L’étymologie du mot vient du latin « benevolus » qui signifie « bonne volonté ». (2)" ...

Editorial

Comment ne pas oublier cette date : 7 janvier 2015. « Nous sommes

tous Charlie ». Notre démocratie est fondée sur la Liberté, le droit à

l’Education, le droit à la Culture, l’accès au Savoir, etc… C’est toutes

ces valeurs qui étaient visées ce jour du 7 janvier 2015, les valeurs de

notre Société.

Mais revenons à l’actualité de notre Club.

Tout d’abord félicitations à Didier et Jean, tous deux réélus au Conseil

d’Administration de la Fédération. Gageons que Didier continuera son travail en

tant que Président et Jean comme Trésorier. Toujours concernant la Fédération,

n’oublions pas Joe qui réalise un fameux travail sur les nouvelles normes

d’encadrement demandées par l’ADEPS et sur le brevet d'animateur toujours en

discussion avec les différents partenaires. J’espère que d’ici la fin de l’année, nous

pourrons vous proposer un article concernant la formation des animateurs en

escalade.

Nos randonnées se poursuivent avec toujours autant de succès. La saison

d'escalade reprend tout doucement en fonction de la météo, quelque peu

capricieuse pour le moment. Quelques rassemblements sont aussi au programme

de votre club comme les Calanques, le Müllerthal, les Vosges.

Un grand projet aussi cette année, c’est le Camp Fédéral d’Autonomie en haute

montagne que nous organisons avec le CAB Brabant. Il se déroulera au ‘Chamois’

à La Bérarde et sera supervisé par Quentin Delavignette, guide belge de haute

montagne bien connu des amoureux de l’Oisans. Vous trouverez toutes les

informations sur ce camp, dans les pages qui suivent ou sur notre site.

A ne pas oublier également, tous nos autres stages à La Bérarde et notre stage du

15 août. Toutes les informations sont aussi disponibles dans ce numéro et sur

notre site, rubrique « information », ainsi que sur notre page Facebook.

N’oublions pas non plus le projet ‘Unlimited Climbing’ d’Elodie et Solenne.

Ensemble, elles vont grimper 1000 mètres dans les Gorges du Tarn afin de

soutenir l’ONG Handicap International. Un site web dédié au projet est mis en

ligne www.handicapinternational.be/fr. Notre Club a décidé de s’y associer.

Toutes vos contributions pour ce projet pourront être virées sur le compte de

Handicap International au IBAN BE80 0000 0000 7777 avec en communication

« Unlimited Climbing ».

A bientôt sur les voies ou chemins de Belgique ou d’ailleurs.

Jean-François Delvigne

Nouvelle liaison avec 2 télésièges à Châtel »* "Nouveau front de neige aux Arcs »*
"Extension du domaine skiable aux Saisies »*
"3 nouvelles remontées mécaniques à La Clusaz »*

Comme chaque année, les stations investissent dans leur domaine skiable et défigurent encore et encore la montagne pour accueillir encore et encore plus de monde pour encore et encore plus de profit.
Quelle tristesse. Je me rappelle ce temps pas si lointain, où en cinquième et sixième primaire, je partais avec l’Ecole de Saint-Servais, en classe de neige dans les Vosges. Je logeais dans une petite auberge perdue au milieu de nulle part, en pleine nature où la seule remontée mécanique était un fil à neige. Pas de file en bas de la piste.
Aujourd'hui, j'ai l'impression de passer plus de temps dans les files d'attente au pied d'immenses télésièges ou télécabines. Au lieu de skier en toute sérénité sur des pentes de neige vierge, il faut slalomer entre les skieurs, qui bien souvent, s’imaginent être seuls au monde.
Les sports d'hiver sont devenus source de profit pour ces investisseurs.
Alors que faire ? Malheureusement, je n'ai pas la réponse. Mais je sais que cette année, je vais profiter des bonnes raquettes à neige ou m'essayer au ski de rando.

Dimanche 17 août :
Q. : «
Salut JF, c'est tout bon pour demain. Rendez-vous au refuge de La Lavey et mardi très tôt nous partirons pour l’Arête des Papillons. »
Lundi 18 août :
A peine avons-nous quitté les Aravis pour La Bérarde (sous un superbe soleil) que nous recevons une communication téléphonique de Quentin. Changement de

temps, la pluie est annoncée pour la nuit de lundi à mardi et ce, jusque 8 heures du matin. La décision sera d’annuler cette course.

Le premier IBM PC est sorti le 1er août 1981. Aujourd’hui, le processeur de l’iPhone 5 va 1000 fois plus vite. Il a 1000000 fois plus de mémoire et coûte 3 fois moins cher.
Notre société, notre sport évoluent beaucoup trop vite à mon goût, nous ne prenons plus le temps de regarder le « temps qui passe » et c’est bien dommage.

Ah, avez-vous vu le folio repris dans Ardennes et Alpes ?
C'est Jean-Luc, vous savez "ce quinquagénaire à la calvitie bien avancée", personnalité bien connue de nos randonneurs.

Mais pourquoi sont-elles si belles ces photos ?
Je ne sais pas pour vous, mais pour moi elles représentent le charme des grands espaces, des panoramas à couper le souffle, la liberté.... Bien loin des grandes stations qui défigurent la montagne.
Ah, cette économie et ce besoin de gagner toujours plus d'argent en attirant les touristes et en leur faisant croire que la glisse ou les autres sports de montagne sont sans danger.

Décidément, je n’aime pas cette saison sous la pluie.

J’aime parcourir nos forêts en automne, les couleurs sont tellement magnifiques, mais sous cette grisaille, tout est gris, froid, humide. Cela donne envie de rester chez soi.
Et puis, vous avez les chasses...
À l’heure où j'écris ces quelques lignes, je ne sais pas encore comment je vais me débrouiller pour la balade que j’organise à Louette-Saint-Pierre. Après quelques recherches sur la toile, j’ai trouvé les périodes de chasse pour Gedinne, et patatras..., mon repérage à la Croix Scaille tombe à l’eau. Ce magnifique endroit est fermé le jour prévu pour la rando. Faudra bien trouver autre chose.

 
 
Powered by Phoca Download